Amplificateur intégré B135 SST2 de Bryston

Les générations passent… Bryston demeure

« – Avez-vous vu, Bryston a deux slogans publicitaires ?
– Ah oui, et quels sont-ils ?
– ”Du carburant pour nos sens”
– Ah ça me plaît. Et le deuxième ?
– ”Musique pour une génération”
– Musique pour une génération et Du carburant pour nos sens, c’est très bien, mais pourquoi deux slogans ?
– Je ne sais pas exactement mais Musique pour une génération, c’est dépassé, à mon avis,   ils devraient dire maintenant : ”Musique pour plusieurs générations”… »

À la lecture de la brochure de Bryston accompagnant l’intégré B135 SST², on peut effectivement se demander comment ce manufacturier s’y prend pour donner une garantie inconditionnelle et transférable de 20 ans sur ses amplificateurs et ses enceintes, et de 5 ans sur ses circuits numériques. Bien sûr, l’explication réside dans le modernisme des départements de manufacture, dans l’utilisation de logiciels performants et dans la robotisation des lignes d’assemblages. Mais Bryston insiste aussi sur le fait que les employés de l’entreprise sont très fiers de fabriquer des produits d’exception faits pour durer. Il est vrai que dans le monde actuel où les appareils nécessitent des mises à niveau fréquentes, des réparations, ou même des remplacements, Bryston fait figure d’exception en endossant entièrement la responsabilité sur tous leurs produits, le tout soutenu  par une garantie hors du commun. On relèvera le bon sens économique de cette politique d’excellence aussi bien que le sens de la responsabilité sociale qui consiste à construire des appareils qui dureront tout en assurant une satisfaction réciproque : celle du manufacturier qui fait perdurer son entreprise – un demi siècle pour Bryston ! – et celle du client qui ne se sentira pas abandonné, ou pire, lésé par un produit créé pour briser en moins de temps qu’il n’en faut pour griller un chip.

bryston_b135_front_rigth

Présentation physique
Pour la présentation, on remarque tout de suite la sobriété du design de cet appareil qui se veut facile d’utilisation. Une épaisse mais gracieuse face avant et des côtés enjolivés par les radiateurs à ailettes des transistors de puissance; globalement, c’est simple et plaisant et fait pour s’intégrer à tout décor. Sur la devanture, on trouve donc onze petits boutons poussoirs, un contrôle principal de volume, des minis diodes lumineuses vertes, l’œil de captation des émissions infrarouges et une prise écouteurs au standard ¼ de pouce. Le logo Bryston apparaît à droite de l’appareil avec sa gravure caractéristique au laser.

Le B135 SST² nous a été proposé « de base », c’est-à-dire sans circuits optionnels – phono ou DAC – et sans télécommande. Le futur acheteur pourra, selon ses exigences, augmenter ses plaisirs avec une carte Phono et / ou une carte DAC et avoir ainsi un intégré totalement polyvalent. La télécommande sera bien sûr la bienvenue ; si c’est un élément indispensable pour piloter le B135, je comprends que le manufacturier ne désire pas accompagner tous ses appareils d’une télécommande identique et que la BR2 de Bryston agit pour tous les appareils de la marque.

Côté connexions, tout est limpide avec un espace confortable entre les prises RCA des canaux droit et gauche qui de plus sont plus longues qu’à l’accoutumée, ce qui permettra de placer facilement les connecteurs de votre choix, même ceux des câbles de très gros calibre. Nous avons donc 6 paires d’entrées en RCA, une paire de sorties et une boucle réservée à l’enregistrement. Un connecteur RS232 permettra d’introduire le B135 dans un système domotique de type Crestron, AMX ou tout contrôle similaire. Les borniers de haut-parleurs sont de qualité et permettent des connexions faciles en fourchette, bananes ou fils nus. L’exemplaire mis à notre disposition était de couleur argent mais une version noire anodisée est disponible également.

Présentation technologique
Avec ses 135 watts par canal de puissance disponibles sous 8 Ω ou 180 sous 4 Ω, cet intégré présente une puissance déjà très intéressante en écoute domestique. Connecté à une paire d’enceintes de rendement acceptable (89 dB), puis à une autre paire donnée pour 95 dB / 1w / 1m, je ne serai pas en manque d’énergie. Qui dit puissance confortable dit alimentation confortable et nous avons donc ici deux transformateurs toriques pour la tension et le courant de puissance et un autre, plus petit, pour les circuits de contrôle et ceux de gestion numérique. La capacité de filtrage, fortement dimensionnée, ainsi qu’une séparation de l’alimentation en deux sections complètement distinctes (nous sommes en double mono intégral), nous assurent de ne jamais manquer d’énergie. L’intégré B135 SST² de Bryston n’est pas qu’un appareil dont on aurait simplement augmenté la puissance de sortie, mais bien une version repensée de son prédécesseur, l’intégré B100.

La section préamplification emprunte au processeur ST3 de Bryston et la section amplificatrice utilise quant à elle la technologie provenant de la série SST². Voici donc la caractéristique principale des réalisations de la compagnie canadienne qui va puiser à même ses propres ressources d’ingénieries pour nous proposer des modèles nouveaux ou savamment mis à jour. En d’autres termes, c’est à l’intérieur même de Bryston qu’on améliore Bryston et pas en empruntant quelques nouvelles technologies ici et là ou quelques nouveaux composants électroniques qu’on se contenterait de substituer à d’autres déjà très performants. Comme à l’accoutumée, chaque appareil est livré avec sa propre fiche technique et les mesures correspondantes ; distorsion harmonique, distorsion d’intermodulation, puissance et niveau de bruit. Une sorte de fiche de santé qui décrit l’appareil au sortir de la chaîne de montage et après une centaine d’heures de mise en service.

L’écoute
Avant de faire la sélection de musique que je proposerai pour la rédaction de cet article, j’ai écouté un peu ce qui me tombait sous la main en pigeant au hasard des étagères. Quelque soit le genre, le type d’enregistrement, le lieu, il est facile de comprendre pourquoi Bryston a tant de succès de par le monde. C’est un son réaliste et dynamique, vrai et vivant que nous livrent les réalisations Bryston et le   B135 SST² en est un bel exemple. Immédiatement, on est à proximité des musiciens, dans l’environnement acoustique de la salle, avec les artistes. Alors, me direz-vous, c’est bien ce que tout bon appareil doit faire, non ? Effectivement, mais le Bryston apporte encore plus fortement cette présence, cette sensation constante d’un son « en direct » Avec Bryston, pendant le test, on n’en est pas à l’analyse de disques de référence, on écoute de la musique ! Notre désir de découvrir et redécouvrir revêt une fraîcheur nouvelle.

bryston_135_sst2_left

Entrons dans le vif du sujet – notre B135 SST² – avec Lights in the dark d’Hector Zazou qui, tant du point de vue artistique que technique, est exceptionnel. C’est ma référence ultime en matière d’enregistrement de voix et ceux qui connaissent ce disque comprendront ce que je veux dire par « disque éliminatoire » : toute une épreuve ! Mais pas une épreuve de performances tonitruantes, je ne cherche pas à pousser les appareils à leurs limites. Mon but ultime est de faire avec un appareil audio ce qu’on est censé faire : obtenir le maximum de plaisir musical. La plage 4 de l’album l’illustre immédiatement: le B135 SST² est une réalisation remarquable qui donne tout de suite sa pleine mesure et sa précision, avec un rare sens de l’émotion musicale. Je ne parle pas couramment le Gaëlique et c’est tant mieux car je peux mieux me concentrer sur la voix de la chanteuse, qui se perçoit comme un véritable instrument de musique. Dans la pièce no 2, Les Sept Joies de la Vierge Marie, la harpe et la trompette donnent une dimension vertigineuse à cette voix féminine céleste qui vient être appuyée par un cœur. La précision est simplement remarquable, sans ajout et surtout sans flou dimensionnel. Avec la pièce no 7, elle aussi intitulée Les Sept Joies de la Vierge Marie, et malgré que le livret précise que Brenda Mayock assure autant la voix principale que celle de soutient, la présence d’une voix d’homme me semble bien précise, plus qu’à l’habitude, avec une position vraiment distincte dans ma pièce.

Changement d’atmosphère musicale avec Betty Bonifassi et ses chants de travail du peuple noir, ici admirablement mis en musique et qui mettent à rude épreuve n’importe quelle amplification timide ou réservée. Avec le B135 SST² de Bryston, pas question de jouer au timoré ; on annonce la couleur et elle est sombre, bruyante et scandée, exactement comme doivent l’être ces chants. La capacité dynamique de l’intégré est assez spectaculaire, surtout dans les nuances de sons faibles à très forts, donc lors d’une demande instantanée, où on s’aperçoit qu’il est fortement recommandé d’avoir des enceintes qui suivent le programme musical ! Pour la rythmique, on s’est servi de clous de rail de chemin de fer qui sonnent comme des chaînes, en cadence martelée, et la voix de Betty Bonifassi se fait rageuse : le B135 SST² retranscrit tout cela avec les honneurs. Il peut se mettre en colère quand il le faut !

bryston_135_sst2_rear_panel

Après les chants de travail, Jordi Savall propose le divertissement des Folias Criollas. Ce disque compact en SACD avec instruments anciens et l’interprétation magistrale de ces seigneurs de la musique permet de bien se rendre compte des possibilités du Bryston B135 SST² en matière de nuances et de subtilité. J’évoquais plus haut certains disques qui servent de référence quand il s’agit de vérifier scrupuleusement la finesse de certains appareils, eh bien en voici un! En effet, si je ressens un quelconque manque, si un instrument me paraît plus en retrait qu’à l’habitude, ou si, plus grave, je perçois un manque de définition sur cet album-là, je me dis que je suis en présence d’un appareil qui mérite peut être mon attention mais un peu moins le prix demandé ! Et dans le cas qui nous occupe, l’image que j’obtiens dépasse mes attentes, aussi bien en lecture « classique » qu’en SACD. La différence est nettement perceptible au niveau de l’ambiance sonore qui est particulièrement vivante. La voix à la fois puissante et angélique de Monserrat Figueras emporte l’intégré dans le domaine de la subtilité où il se sent vraiment à l’aise.

À propos de subtilité, Titi Robin nous en met plein les oreilles avec son album double Kali Sultana. Je tenais absolument à écouter ce genre de musique – Oud, violons alto et violoncelle, pour les cordes, afin de pouvoir dire à quelques pointilleux audiophiles que les appareils Bryston ne sont plus désormais réservés au domaine professionnel mais qu’un mélomane s’en réjouira également. Pour le B135 SST² de Bryston, c’est encore la définition et la nuance qui émeut le plus. On sent tout le travail assidu de perfectionnement qu’ont mis les gens de cette compagnie canadienne durant les deux ans qu’ont nécessités la mise au point d’un appareil qui ne serait pas qu’une version boostée du B100. Les deux disques proposés sont écoutés avec ravissement et Bryston est le parfait complice de la réjouissance.

Conclusion
« On fabrique de bien belles choses au Canada, c’est dommage qu’on ne les connaissent pas assez ». Cette phrase-là, que j’ai entendue bien souvent, fait mal car elle est tristement vraie. Mais si le rédacteur du présent article se permet d’ajouter sa voix pour dire qu’à travers toute la planète, dans de nombreux studios, salles de spectacles et autres cinémas, Bryston est reconnu pour la supériorité d’appareils d’amplification fait pour durer, garantis 20 ans et musicalement à la fine pointe des technologies, peut être sera-t-il entendu au-delà du réconfort de penser que tout ce beau monde professionnel de la musique ne s’est pas trompé en choisissant Bryston. Le fabuleux B135 SST² sera garanti pour 20 ans mais l’émotion musicale qu’il suscitera, elle, sera pour la vie. Garanti!

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX
Prix :
4 695 $
Garantie 
: 20 ans, pièces et main-d’œuvre
Distributeur :
Bryston Limited, Tél. : 1.705.742.5325 ou 1.800.632.8217, www.bryston.com
Médiagraphie

Hector Zazou,
Lights in the Dark, Erato Detour, 2 21662
Betty Bonifassi,
First album solo, L-Abe, LABECD 2005
Hespèrion XXI,
El Nuovo Mundo Folias Criollas, Alia Vox, AVSA 9876
Titi Robin,
Kali Sultana, Naïve, WN145166

http://www.bryston.com/